Amnesty International : « Une frénésie d’exécutions »

L’ONG de défense des droits humains, Amnesty International, publie aujourd’hui son rapport sur la peine de mort en 2015. L’organisation y précise que jamais autant d’exécutions ont été enregistrés depuis 25 ans.

Plus de 1 634 personnes ont été exécutées dans 25 pays, soit 54% de plus qu’en 2014.

« Ce chiffre ne tient pas compte des milliers de personnes probablement exécutées en Chine, où les statistiques sur la peine de mort sont considérées comme un secret d’État » précise le communiqué de presse de l’association.

Hors Chine, trois pays concentre 89% des peines capitales exécutées en 2015, ils sont les principaux responsables de cette hausse :

  • le Pakistan, plus de 320 exécution en 2015, « c’est le chiffre le plus élevé jamais observé par Amnesty International dans ce pays« 
  • l’Iran, 977 exécutions en 2015, « […]est également l’un des derniers pays au monde à mettre à mort des mineurs délinquants, ce qui constitue une violation flagrante du droit international« 
  • l’Arabie Saoudite, au moins 158 exécutions, « la plupart par décapitation, mais certaines ont également été passées par les armes, les corps des suppliciés étant parfois exposés en public« 

Parallèlement, l’ONG note que quatre pays ont complètement aboli la peine de mort en 2015 : la République Démocratique du Congo, Fidji, Madagascar et le Suriname. La Mongolie verra entrer en vigueur courant 2016 un nouveau Code pénal abolissant la peine capitale.

Pour la première fois, une majorité de pays du monde (102) ont pleinement aboli la peine de mort. En tout, ils sont 140 à être abolitionnistes en droit ou dans la pratique.


Ressources :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *